vivre

ACCES MEMBRES

Contact
texte print

Ma petite reine carbure à l'éléctricité

Le vélo électrique a le vent en poupe. Il multiplie le rayon d’action sans priver son usager d’exercice physique. Guide et conseils pour trouver le modèle de vos rêves.

Même avec la meilleure des motivations, affronter une pente raide à vélo s’avère pénible, en particulier lorsque le poids des ans est là. Dès lors, pourquoi ne pas s’essayer au vélo à assistance électrique (VAE)? Il a tout pour plaire. L’an passé, ses ventes ont bondi d’un quart en Suisse pour atteindre un record de 50 000 pièces.
Il multiplie votre rayon d’action par deux ou trois, comparativement à l’usage d’une simple bicyclette, sans vous priver d'exercice physique. Sa batterie n'envoie son énergie au moteur que pour amplifier le mouvement du pédalier.

Santé et sécurité

La manipulation d’un nouvel engin peut toutefois représenter un obstacle. Pas de souci: de nombreux magasins de cycles prêtent volontiers un VAE à l’essai. En effet, la pratique du vélo électrique améliore tant la condition physique que psychique. Contrairement à la course à pied, les articulations ne subissent aucun choc pendant l’effort et cette activité ne nécessite pas d’efforts trop intensifs. Des études très poussées ont d’ailleurs démontré que le fait de pédaler réduit de 25% les probabilités d’attraper des pathologies, telles que le cancer du côlon.
Naturellement, il convient d’être prudent. «Sur la route, il faut anticiper, comprendre que les piétons ne vous entendent pas arriver, prévient Pascal Vallas, directeur de New Bike Store, à Genève et lui-même utilisateur de ce deux-roues. Il faut aussi ne pas oublier que les conducteurs des autres véhicules sont surpris de voir déboucher un vélo plus rapidement que ceux qu'ils ont l'habitude de croiser...»
Mais attention! Dès le 1er mai, les vélos électriques entreront dans la catégorie des cyclomoteurs légers jusqu’à une puissance de 500 watts, au lieu de 250. Equipés d’une assistance au pédalage, ils pourront toujours rouler jusqu’à 25km/h. Sans assistance, la limite est ramenée à 20 km/h. Le casque sera recommandé mais pas imposé. Et ces engins n’auront pas besoin de plaques minéralogiques.
Pour les plus rapides, d’une puissance maximale de
1000 watts et munis d’une plaque pour cyclomoteurs, le port d’un casque de vélo sera obligatoire dès le 1er juillet si l’assistance au pédalage leur permet de rouler entre 25km/h et 45km/h. Les usagers devront porter un casque de moto, si la vitesse maximale en cas de propulsion par le seul moteur dépasse 20 km/h.

Bien choisir son vélo électrique

«Sans entrer dans trop de détails, il existe deux moteurs électriques de qualité – Panasonic et Bosch – qui ont fait leurs preuves en matière de fiabilité», précise Pascal Vellas.
D'une manière générale, Panasonic offre une plus grande autonomie, et Bosch garantit des réglages de puissance plus précis. Ces deux moteurs sont leaders et disponibles dans de nombreuses marques de vélos électriques, telles que KTM, Kalkhoff, Stevens et Flyer.
Pour le choix de la marque de vélo et du modèle adéquat, il est nécessaire de vous poser quelques questions préalables:
1) Vais-je l’utiliser comme moyen de déplacement en ville ou pour faire des randonnées?
2) Quelle est la vitesse maximale que je souhaite?
3) Combien de kilomètres vais-je parcourir par semaine?
«Un vélo pour seniors doit en plus répondre à des exigences de confort, telles que permettre au corps de rester en position droite sur le vélo, souligne le patron de New Bike Store, comme il doit disposer d’une grande puissance de freinage, sans oublier une facilité d'entretien.»
Toutes les grandes marques de vélos électriques sont valables, même si la qualité se paie... La fourchette de prix varie entre 2399 et 3999 fr., selon la batterie (autonomie de 60 à 150 km), la vitesse maximale, le freinage (standard à gomme, hydraulique ou encore à disque pour les plus haut de gamme). Mais avant de vous équiper, vous pouvez vous renseigner sur www.electrique-velo.ch/ ou auprès de votre commune, afin de savoir si – comme celles de Genève, Lausanne et de nombreuses autres localités romandes – elle accorde une subvention à l’achat d’un VAE.
Et enfin, si vous ne souhaitez pas ouvrir tout grand votre porte-monnaie, vous pouvez espérer trouver votre bonheur dans l’une des bourses au vélo que propose Pro Velo sur son site (www.pro-velo.ch). Alors, à vos guidons!

LA SELECTION POUR SENIORS DE NEW BIKE STORE, A GENEVE:
KTM Severo 7 (25 km/h et env. 80 km d'autonomie): 2399 fr.
KTM Severo 8M (25 km/h et env.150 km d'autonomie): 3099 fr.
Stevens (45 km/h et env. 60 km d'autonomie): 3899 fr.

Sandrine Fattebert

01.05.2012

© Société coopérative Générations Rue des Fontenailles 16 – 1007 Lausanne – Tél. 021 321 14 21 – Fax 021 321 14 20 Contact